Bilan de l'atelier "comment regagner la confiance des consommateurs?"

Réservé aux adhérent(e)s

Domaine :
Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE)

Typologie :
Atelier

Année de publication :
2019

Connexion

La défiance est partout et touche tous les secteurs et particulièrement tout ce qui est gros (institution, manque de proximité…). Elle dépasse les frontières françaises.

Le lien est rompu depuis quelques années et la défiance règne partout aujourd’hui. Elle est :

  • Basée sur des faits (crises, scandales, terrorisme, changement climatique, prolifération des données, ère du soupçon alimentaire, augmentation des inégalités, maladies de civilisation (via mode de vie) : obésité, diabète, allergies, les intelligences artificielles …
  • Amplifiée par :
    • Les reportages à charge, les ouvrages sur la santé, les appli nutritionnelles, les avis des pairs, l’accès illimité à des informations infinies non hiérarchisées/filtrées…
    • La fracture des années 2000 : du temps des utopies (1950-2000) au temps des dystopies (2000 -…) : la crise de la confiance, c’est l’écroulement des certitudes. C’est une crise mondiale. En découle la montée de la « collapsologie» (étude de l'effondrement de la civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder) et la multiplication des dystopies (Blackmirror, …), utopie qui vire au cauchemar.

Les français champions du monde la défiance : culte de l’esprit critique avec Descartes et Etat central

  • La rupture de confiance se lit dans les tendances de marché particulièrement pour les grands groupes. Ce n’est pas le cas des PME qui vont mieux ; les grands distributeurs et les grands fabricants sont devenus les paria de la confiance 

Dans ce contexte

  • Quels sont les leviers de rétablissement de la confiance, en particulier dans une relation commerciale avec le consommateur?
  • Comment réinventer une manière de vendre honnète et sincère?

Ce document est le bilan de l'atelier qui a eu lieu le 7 février 2019. Il s'appuie sur les enseignements des interventions du sociologue Rémy Oudghiri (Sociovision), de Gaëlle Le Floch (Kantar Worldpanel) et de l'utilisation de l'outil " The Honest Product" développé par Futerra avec le Consumer Goods Forum pour définir des schémas loyaux et vertueux de reconstruction de la confiance des consommateurs.

Présentations disponibles : The Honest Product (Futerra)

Un 2ème atelier sera organisé le 8 avril 2019 pour finaliser les piliers identifiés et trouver les clés opérationnelles pour les activer.

Copyright © 2019 Institut du commerce. Tous droits réservés. Consultez nos conditions générales.