Comment adresser la pénurie de transport en optimisant la demande?

Réservé aux adhérent(e)s

Domaine :
Supply Chain

Typologie :
Atelier

Année de publication :
2019

Connexion

L'atelier du 22 janvier 2019 a réuni une trentaine de participants d’entreprises adhérentes de l’Institut du Commerce, industriels, distributeurs et prestataires étaient présents pour réfléchir à ces sujets : Auchan, Chep, Coca-Cola European Partners, Eckes Granini, FM Logistic, Henkel, JDE, Johnson & Johnson, Kärcher, Metro, Panzani, Parfums Christian Dior, PepsiCo, Sofrilog, Teisseire, Transporeon, Unilever.

Comme le montre le questionnaire envoyé en amont de l’atelier, 80% des participants au questionnaire observent actuellement des difficultés réelles de gestion du transport routier de marchandises (TRM) sur leurs flux. De plus, une proportion similaire des participants pensent que la situation est en train de s’aggraver.

La principale raison invoquée par 88% des participants est le manque de conducteurs, notamment en raison d’un métier dévalorisé et des conditions de travail de plus en plus difficiles. La croissance des volumes transportés sur ces dernières années et les changements législatifs récents (notamment la loi Macron sur le cabotage) semblent aussi des facteurs aggravants pour les participants.

Cet atelier, initié par l’Institut du Commerce et Xavier Hua, son Directeur Général, a donc eu pour objectif de réfléchir à l’évaluation de cette situation de pénurie, aux causes et conséquences de celle-ci, et des solutions envisageables pour y faire face. Deux principales thématiques d’optimisation sont ressorties et ont mené à des ateliers de réflexion plus approfondis :

  1. la planification et la mutualisation
  2. la digitalisation.

Nous remercions les participants pour leur présence active et plus particulièrement KPMG, Acteos et Transporeon pour leur aide à la préparation et à la tenue de cet atelier.

Copyright © 2019 Institut du commerce. Tous droits réservés. Consultez nos conditions générales.