Repenser la dynamique des études à la lumière des nouvelles technologies

Repenser la dynamique des études à la lumière des nouvelles technologies

Contexte

Avec le digital et les nouvelles générations :

  • Les études sont réalisées par des interlocuteurs divers dans les entreprises.
  • Les prestataires proposant des solutions « d’étude », « d’analyse » se sont multipliés, et les infographies pullulent avec des chiffres dont l’origine est incertaine.
  • Les solutions et méthodologies «études »  ont évolué.
  • Les types de données disponibles ont explosé
  • Il y a besoin d’une plus forte collaboration entre les data scientists et les experts métiers
  • Il est difficile pour les décideurs et les opérationnels industriels ou distributeurs de se repérer parmi les solutions et prendre des décisions basées sur des informations solides.
  • Le rôle des responsables études est :
    • d’expliquer les performances d’aujourd’hui
    • d’apporter de la connaissance sur les tendances à venir et d’anticiper les attentes des consommateurs (décision à prendre aujourd’hui pour être pertinent demain).
    • Avec des contraintes de temps, de coût, et une recherche de qualité

Objectifs de l'atelier

  • Permettre aux adhérents de gagner en compréhension de l’évolution de leur métier et de mieux justifier leurs besoins/recommandations en interne
    • Connaître les bais, afin de prendre des décisions basées sur une lecture éclairée et être critique vis à vis des publications
    • Clarifier le vocabulaire techno appliqué aux études (Intelligence artificielle, machine learning, ….)
    • Se repérer dans les solutions et méthodologies proposées
    • Etre incité à réaliser et lancer des études qui répondent à une charte déontologique.
    • Etre informé de l’évolution du cadre législatif et en particulier la RGPD
  • Partage de retours d’expérience, bonnes pratiques et points d’attention (ex. si on fait de l’eye tracking, ...)

Public

Responsable études experts

Programme

La journée sera rythmée par des interventions qui donneront de la matière pour les ateliers en intelligence collective :

  • Atelier « Quelles sont les nouvelles sources de données (objets connectés etc…) 

  • Intervention « intelligence artificielle et Machine learning » -  Alexandre de la Neziere (Newton Vaureal)

  • Intervention « Nouvelle data : quel impact sur le secteur des études, les standards et l’éthique ? » - Benoit Hubert, pour le groupe de travail « secondary data » d’Esomar 

  • Intervention « Comment les nouvelles méthodologies et l’hybridation des données transforment les études ? » - Benoit Hubert, Chief Data Science Officer (Ipsos) 

  • Atelier méthode apprenante  « partage de retour d’expériences sur des méthodologies testées (bonnes pratiques, point d’attention, biais observés…)

  • Intervention « vision unifiée de la donnée et intelligence augmentée pour piloter l’activité et accélérer la prise de décision » - Maxime Brunet (In the Memory)

  • Intervention – « En quoi le nouveau droit à la portabilité des données favorise une nouvelle approche Direct To Consumer dans les études ?  Christine Tartanson (Head of Partnerships de Onecub et Expert Data & Market Research chez ShakeUp Factory) NB : Onecub est membre actif de l'association PrivacyTech

  • Atelier Portabilité des domaines vs retail  « Cas d’usages import/export, freins (techniques et business), business models »

Travail préparatoire

Ecoute de podcast du sociologue Gérard Bronner sur l’esprit critique.

Informations pratiques

Dans la limite des places disponibles (20 personnes)

10 rue Cernuschi, 75017 Paris (code porte 78B12)

De 9H30-17H00 (Café d'accueil à 9H15)

Copyright © 2020 Institut du commerce. Tous droits réservés. Consultez nos conditions générales.